retrouvez nous sur facebook
locomotive 240 CHAPELON série 4700 du PO

locomotive 240 CHAPELON série 4700 du PO

L’étude de la transformation de vielles PACIFIC de diagramme 231 en machines de diagramme 240 a été entreprise aux ateliers de Tours par André CHAPELON en octobre 1931, le 16 août 1932 le feu était allumé dans le foyer de la première machine de la série : la 4701. Cette série va compter 12 machines.
Ces machines comportent une chaudière à 3 viroles dont une tronconique, une boite à feu du type BELPAIRE, foyer muni d’un siphon NICHOLSON, tubes SERVE, surchauffeur HOULET/SCHMIDT, injecteur THERMIX, échappement KYLCHAP. Dès les premiers essais, ces machines ont révélé des performances exceptionnelles.
Elles développaient la puissance de 4000 CV, elles pouvaient remorquer des Express de plus de 500 tonnes à la vitesse soutenue de 120 km/h en rampe de 3 mm/m.
Sur Vierzon/Limoges, avec un Express de 654 tonnes, la 4701 a franchi le sommet de la rampe de Bersac qui fait 6 mm/m à la vitesse de 112 km/h avec 4000 CV de puissance indiquée aux crans HP et BP, 2560 CV au crochet.
En 1934, la 4707 a été essayée sur le réseau du NORD, ligne allant de Paris à Calais.
Avec un Express de 759 tonnes, le sommet de la rampe de Survilliers de 5 mm/m était passé à 120 km/h soit 2800 Cv au crochet, avec 750 tonnes les 7.5 mm/m de la rampe d’Hesdigneul abordée à 100 km/h a vu son sommet franchi à 83 km/h alors que les freins étaient resté serrés !!! soit 3200 Cv au crochet. A la SNCF, ces machines ont pris l’appelation 240 A.
La mise en fabrication de cette machine en kit suivra logiquement celle de la 240 P, les pièces constituant le châssis, l’embiellage et la motorisation étant communes. Les différents types de tenders les accompagnant sont prévus.